Alimentation naturelle pour chat et chien en Suisse

Bla Bla

La ration ménagère du chien consiste à préparer vous-même les gamelles de votre toutou et donc de vous passer de l’alimentation du commerce. Mieux vaut toutefois être bien renseigné sur la préparation et la contenance des rations alimentaires du chien pour garantir son bien-être et sa bonne santé.

cuisine pour son chien recettes

Qu’est-ce qu’une ration ménagère ?

Si vous ne souhaitez pas nourrir votre chien avec des aliments tout prêt, vous pouvez lui préparer vous-même de succulents repas. Attention toutefois ! Cela demande du temps, de l’attention et de l’implication.

Principe de la ration ménagère du chien

La ration ménagère est tout simplement la ration que vous donnez à votre animal à chaque repas dans le cadre d’une alimentation maison. Cette ration doit être soigneusement préparée pour couvrir les besoins nutritionnels de l’animal. Vous devez donc intégrer précisément un certain nombre d’aliments pour assurer le maintien de sa bonne santé.

Une ration ménagère est une alimentation préparée à domicile. Une ration constituée des restes de table ou dans laquelle les aliments ne sont pas dosés va généralement être déséquilibrée pour le chien :

  • certains éléments seront présents en excès
  • et les besoins en d’autres nutriments ne seront pas couverts.

Intérêts et limites de l’alimentation maison pour chien

Passer de la nourriture tout prête pour chien à l’alimentation maison est une réelle volonté, qui peut être justifiée pour plusieurs raisons :

  • l’alimentation maison vous permettent de contrôler la qualité des aliments consommés ;
  • l’alimentation maison est souvent plus appréciée par le chien, qui peut avoir tendance à bouder des croquettes ou de la pâtée du commerce ;
  • pour autant qu’elle soit bien pratiquée, elle vous permet ainsi de vous assurer de la santé de votre meilleur ami et peut limiter des risques d’obésité, voire d’autres pathologies chez le chien.

En contrepartie, la ration ménagère nécessite beaucoup de temps et d’implication de votre part sous peine d’entraîner des carences. Vous devrez, au début, bien vous renseigner pour concevoir et ajuster la ration aux besoins de votre animal. Ensuite, vous consacrerez du temps à la préparation quotidienne de ces rations.

L’alimentation maison pour le chien peut, il est important de le mentionner, présenter un coût financier plus élevé qu’une alimentation du commerce.

Préparer la ration ménagère

Si vous souhaitez cuisiner pour votre chien ou chat, il est essentiel de veiller à la nature des ingrédients choisis, à la fréquence ainsi qu’aux quantités à respecter.

Quels ingrédients ?

Bien évidemment, la ration alimentaire du chien doit contenir tout ce dont il a besoin pour son organisme.

La préparation de la ration nécessite l’utilisation d’au moins 5 familles d’aliments :

  • au moins un aliment source de protéines,
  • au moins un aliment source de lipides,
  • au moins un aliment source de glucides,
  • au moins un aliment source de minéraux phospho-calcique
  • et au moins un aliment source d’oligo-éléments et de vitamines.
  • De la viande : la viande est l’un des meilleurs apports en protéines animales. On peut la donner crue, en privilégiant les viandes sans matières grasses, ou légèrement cuite légèrement. On évitera le porc et le gibier qui peuvent transmettre la maladie d’Aujeszky.
  • Du poisson : le poisson est également une superbe source de protéines, qui peut et doit remplacer la viande à certains repas. On le donne cuit à l’eau et sans arêtes.
  • Des légumes : les légumes apportent certaines vitamines au chien, ainsi que des fibres. On privilégie les carottes, les courgettes et les haricots verts.
  • Des céréales : l’ajout de riz ou de pâtes (à cuire longtemps pour une meilleure digestion) permet de le rassasier et de lui apporter des glucides.
  • De l’huile : l’huile apporte des lipides et acides gras essentiels au chien. On privilégie une huile végétale vierge de 1re pression à froid, comme de l’huile de colza ou d’olive.

On peut ajouter à cela des compléments alimentaires, comme l’huile de saumon ou des compléments en comprimés, qui peuvent apporter encore davantage de vitamines et minéraux.

Bon à savoir : on considère que la ration ménagère du chien ne couvre que 50 % de ses besoins. Il est donc souvent indispensable d’utiliser également des compléments alimentaires, notamment pour combler ses besoins en calcium et en oligo-éléments.

Quelles quantités ?

De manière générale, la ration ménagère d’un chien doit être composée :

  • à 1/3 de protéines animales, viande ou poisson.
  • à 1/3 de glucides, comme du riz, riz soufflé ou des pâtes.
  • à 1/3 tiers de lipides, fibres et compléments, avec de l’huile (par exemple l’huile Fell Vital ou de Poisson d’ANiFiT), des légumes et compléments alimentaires.

Les besoins d’un chien varient en fonction de son âge et de son activité physique. L’alimentation d’un chien de chasse ne sera pas la même que celle d’un chien âgé qui reste à la maison la majorité de son temps.

Quelle fréquence ?

Une alimentation équilibrée est nécessaire chez l’animal comme chez l’homme pour éviter les conséquences sur la santé des carences ou des excès chroniques.

Vous allez calculer la ration ménagère par jour, c’est-à-dire déterminer ses besoins journaliers, et cuisiner une ration en conséquence.

En revanche, vous n’êtes pas tenu de lui donner toute la ration en une seule fois, bien au contraire. Tout cela peut aussi dépendre de l’âge de votre chien / chat et de ses besoins :

  • Pour un chiot : il est préférable de diviser la ration en 2 à 3 repas (matin, midi et soir). Cela facilite la digestion et permet un apport continu.
  • Pour un chien adulte : la ration journalière peut être donnée en une 1 fois, mais on peut préférer la diviser en 2 (matin et soir). Diviser la ration peut faciliter la digestion du chien; c’est donc recommandé.
  • Pour un chien âgé ou malade : divisez au moins la ration journalière en 2. Cela peut notamment compenser la perte d’appétit d’un chien malade et éviter de devoir jeter de la nourriture.

Notre conseil : l’alimentation maison se conserve moins bien que les aliments du commerce pour chien. Réservez donc les parts restantes de la ration au frais, en particulier en été et consommez dans les 3 jours.

Conseils de cuisine et cuisson

S’atteler à cuisiner pour son animal, c’est bien ! Mais il est recommandé d’avoir certains précieux réflexes :

  • Calculez les besoins du chien et déterminez sa ration journalière.
  • Les différents aliments sont cuits à l’eau, à la vapeur ou éventuellement au micro-onde.
  • Les aliments sources de protéine nécessitant une cuisson plus courte que les aliments sources de glucides, les aliments sont habituellement cuits séparément.
  • Conservez tous les aliments au frais avant de les cuisiner, en particulier la viande et le poisson.
  • Lavez les aliments avant de les cuisiner.
  • Coupez les aliments en petits morceaux, pour éviter toute forme de tri et éliminez tout ce qui pourrait nuire ou blesser votre chien (arêtes de poisson, os, graisse, etc.).
  • Servez la ration tiède ou à température ambiante.

Lorsque vous nourrissez vous-même votre chien, surveillez attentivement son poids et son état de santé (notamment ses selles).

Que faut-il éviter ?

Si l’alimentation maison pour chien peut être excellente pour sa santé, confectionner les rations alimentaires d’un chien laisse parfois place à certaines erreurs.

Voici une liste non exhaustive des aliments à écarter absolument de la ration ménagère du chien :

  • Les restes de table : un chien n’est pas conçu pour manger la même nourriture que nous. On évitera les plats en sauce ainsi que les nourritures trop grasses, salées ou sucrées. Donner des restes de table risque par ailleurs de déséquilibrer sa ration.
  • La charcuterie : proposez uniquement de la viande rouge ou blanche légèrement cuite et évitez les aliments transformés.
  • Les aliments sucrés : évitez toute sucrerie et gardez à l’esprit que le sucre ou le chocolat sont des poisons pour sa santé.
  • Les aliments dangereux : il existe des aliments toxiques pour les chiens et chats et bien tolérés par l’homme, comme les noix, l’avocat, l’alcool. Avant d’ajouter quoi que ce soit d’inhabituel à une ration ménagère, vérifiez que cet aliment ne représente aucun danger.
ration menagere chien alimentation naturelle

Les indispensables à avoir sous la main pour complémenter la ration ménagère du chien

Präbiosan probiotique naturel pour chien
Präbiosan s’occupe de régénérer et rééquilibrer la flore intestinale grâce à des agents prébiotiques actifs et à des éléments nutritifs qui soutiennent sélectivement la flore. Pour commencer la ration ménagère après un long régime industriel ou si votre chien est sujet à des troubles intestinaux, flatulences, malgré tous vos efforts. Recommendé en cure de 3 mois pour purifier la flore intestinale.

Dog Vital Boeuf pour chien
Dog Vital bœuf est un aliment cru lyophilisés à base de viande, d’abats et d’huiles de qualité alimentaire. A réhydrater quelques minutes avec de l’eau chaude. Peut être complété avec des légumes, riz, etc. Composition : 99% viande et abats* (30% bœuf, 70% abats), 0,5% huile de hareng, 0,5% alpha tocophérol (à partir d‘huiles végétales) * = foie, poumon, cœur, estomac, reins, sang, os

Légumes déshydratés Vitamix pour chien
Seuls des légumes frais soigneusement séchés sont utilisés. A réhydrater avec de l’eau chaude et ajouter à vos préparations de viandes. composition : 30% carottes, 20% céleri, 20% panais, 10% betteraves, 10% poireau, 10% persil

Poumon de boeuf lyophilisés pour chien
Le poumon de bœuf est une collation à faible teneur en gras mais à haute teneur en protéines, parfaite pour les chiens ayant un système gastro-intestinal délicat. Grâce à sa texture douce, cette friandise convient également aux chiots, aux chiens âgés. Sans sel ajouté ni aucun additif.

Riz soufflé pour chien
Aliment complémentaire spécialement développé pour les chiens adultes A réhydrater simplement aeLa préparation simple en font le complément idéal pour la ration ménagère lorsque vous n’avez pas le temps de cuire du riz. 95% riz soufflé, 5% légumes (dont 50% petits pois + 50% carottes)

Saumon bio lyophilisé pour les chiens qui aiment le poisson:-)
Snack pour à base de saumon bio. Plein de bons omega. Naturel et Pur. Sans aucun additif.

Fell Vital et Huile de Poisson d’ANiFiT
des huiles de qualités à ajouter simplement à la ration ménagère de votre chien

Livré à votre domicile dans toute la Suisse !!

Liens utiles

https://www.facebook.com/groups/286298931528943/
Groupe facebook pour discuter des rations ménagères, demander des conseils à des gens expérimentés en la matière. très bon conseils.

Je veux sortir mon poilu de la malbouffe

Tout d’abord, sachez que vous pouvez me contacter en tout temps pour une discussion à propos de l’alimentation de votre compagnon. Si l’un ou l’autre des produits du shop retient votre intérêt, je peux vous aiguiller dans votre choix par un échange d’expérience et même une portion d’essai pour voir s’il apprécie (selon mes disponibilités). Si vous voulez commander une petite quantité et recevoir confortablement chez vous, cela peut se faire pour un budget modique (autour de Fr. 20 – 30.-).

Commande en ligne

alimentation naturelle chien sans cereales gluten
Commander, oui mais quoi ??

Voici quelques suggestions pour une première commande et le début d’une alimentation saine à base d’ingrédients naturels :

Option 1 : Votre chien / chat consomme exclusivement des croquettes grande marque (supermarché, vétérinaire ou celles dites premium)

alimentation naturelle pour chien sans cereales

=> CHIEN
Dog Dry Sensitive
Il s’agit de croquettes en format traditionnel à base de volaille et d’agneau, sans gluten développées spécialement pour le bien-être digestif. Du riz, des minéraux et oligo-éléments complètent sa composition. ANiFiT Dog Dry Sensitive est la première étape idéale pour une transition vers un aliment plus sain. En cas de réussite il sera possible d’envisager une transition vers des croquettes sans céréales, répondant mieux au besoin physiologique d’un carnivore produit en Suisse à base de poulet suisse (Dog Dry Vision / Dog Semi Dry) ou si le coeur vous en dit, envisager le passage à l’alimentation humide (totale ou partielle, selon le mode de vie, votre budget et préférence de votre chien). Nous sommes là pour vous conseiller à toutes les étapes.

alimentation naturelle chat sans cereales

=> CHAT, 2 possibilités
Cat Dry Sensitive
ANiFiT Cat Dry Sensitive est une croquette pour chat sans céréales à base de volaille, saumon, patate douce, spécialement conçue pour les chats qui ont besoin de nutriments de haute qualité. Excellent rapport calcium-phosphore et teneur réduite en magnésium La valeur pH de 6,0-6,5 prévient la formation de calculs urinaires. Pour les chats, une alimentation composée au moins à 3/ 4 d’aliments humides est le mieux pour preserver ses reins. Le Cat Dry Sensitive est une bonne première étape pour enlever l’addiction aux céréales présents dans les croquettes grandes marques.

Cat dry vision
Première mondiale : une croquette complète pour chats sans céréales, n’est pas issue du processus d’extrusion traditionnel, réalisée avec les meilleurs ingrédients naturels. Elle ne contient aucun additif de la catégorie « E » et est produite en Suisse à partir de 80% de poulet suisse délicatement cuit au four. Le quinoa fournit une teneur élevée en protéines, en magnésium et en fer, ainsi qu’en acides gras insaturés. Avec des herbes saines des Alpes suisses. Cette croquette se présente sous forme de petits carrés tendres sous la dent.

Option 2 : Votre chien / chat préfère les pâtés (aliments humides).

Bravo pour ce choix qui saura préserver la santé de ses reins / vessie à long terme. Toutefois, beaucoup de pâtés disponibles sur le commerce contiennent de produits carnés de piètre qualité (mention « sous-produit » sur la composition et forte odeur…) ainsi que des céréales souvent issus de la culture OGM. Tous les aliments humides ANiFiT sont chauffés délicatement à la vapeur afin de préserver les nutriments présents naturellement dans les aliments. Ils sont enrichis de divers légumes et huiles de haute qualité, mais toujours une forte teneur en viande de qualité. Les viandes utilisées sont de qualité consommation humaine et sont garantis ne pas provenir des réseaux d’équarrissage.

alimentation naturelle chien sans cereales

=> CHIEN
Petite-moyenne taille : Pouch au poulet disponible en sachet 100 ou 300 g. Aliment très digeste mono-protéique (poulet).

Moyenne à grande taille : Conserve à la dinde, 200 – 400 ou 800 g, 65 % de viande de dinde, de volaille et de bœuf de haute qualité et propre à la consommation humaine comprend une petite part de riz pour aider au transit intestinal.

alimentation naturelle chat sans cereales

=> CHAT

Pouch à la volaille / Pouch à l’oie / Pouch au saumon disponible en sachet 100 ou 300 g.

Conserve à la volaille 200 – 400 ou 800 g. Autres conserves disponibles avec des du poisson, selon ses préférences.

s’il est habitué à des aliments en gelée (à lécher, avec morceaux de viande à croquer) : Tetra Pack Chicken Gourmet berlingot de 190 g

Les probiotiques bénéfiques

Que vous optiez pour des croquettes ou pour des terrines plus saines, il sera important de re-booster la flore intestinale de votre chien/chat mise à rude épreuve par le régime précédent aux aliments industriels. Ainsi pour faciliter la transition et drainer les substances néfastes accumulées, il est vivement recommandé d’accompagner votre démarche d’un complément riche en probiotiques naturels : Fructosan ou Präbiosan pour les chiens. Pour les chats : le Präbiosan est mieux adapté car plus neutre en goût. Il s’agit d’une poudre à ajouter simplement au repas de votre animal (quantité variable selon le poids de l’animal, instructions sur la boîte).

FRUCTOSAN : commander ici
Fructosan est un produit naturel qui soutient et optimise la flore gastro-intestinale de votre chien et de votre chat de manière naturelle. Stimule la prolifération des bactéries intestinales utiles (bifidobactéries, lactobacilles) et contribue ainsi à renforcer la fonction de «barrière» de la flore intestinale. A ajouter pendant 2-3 semaines pour accompagner la transition alimentaire.

probiotique chien et chat anifit
Fructosan

PRABIOSAN : commander ici
Präbiosan s’occupe de régénérer et rééquilibrer la flore intestinale grâce à des agents prébiotiques actifs et à des éléments nutritifs qui soutiennent activement la flore. (+ riche en bactéries bénéfiques que le fructosan). Si votre chien / chat est sujet à des diarrhées avec sa précédente nourriture / était nourri avec un aliment à forte teneur en céréales et conservateurs chimiques : une cure de 3 mois est vivement recommandée.

probiotique chien chat anifit cure
Präbiosan



Passer de croquettes très industrialisées (sous-produits animaux, additifs et céréales) » à une composition plus saine nécessite certaines précautions (faire une transition longue et progressive) afin d’éviter de fragiliser la flore intestinale de votre animal.

Voilà les recommandations détaillées pour un protocole de transition réussi : Télécharger le pdf.

Vous n’êtes pas à l’aise pour commander en ligne ? pas de soucis, vous pouvez simplement me contacter, me dire ce que vous désirez et je m’en occupe pour vous. Je vous envoie aussi volontiers par courrier le catalogue papier ANiFiT ou pdf. Je suis joignable par téléphone, whattsapp, courriel, messenger facebook.


Je veux sortir mon poilu de la malbouffe

La nature est bien faite et la poussée évolutive d’un parasite est de vivre son cycle de vie, en symbiose avec son hôte, pas de le tuer. On distingue plusieurs types de ces parasites chez nos carnivores domestiques : les vers ronds, les vers plats, les douves et les protozoaires. Chacun de ces groupes comprend plusieurs espèces de parasites.

Rappelons qu’un vermifuge chimique est une substance toxique, conçue pour tuer les parasites, et ne pas causer trop de dommage à l’hôte dans le processus. La clef consiste à déterminer la dose et la fréquence qui fonctionnent pour chaque animal. Vermifuger plus que nécessaire peut contribuer à une toxicité hépatique, affaiblissant davantage l’animal et en faisant ainsi une une cible plus propice a une infestation parasitaire.

1. VERS RONDS (nématodes) : ascaris, ankylostomes, oxyures et trichures.

Les infestations sont dues à l’ingestion des œufs de vers par le biais de fruits et légumes cultivés dans des sols contaminés. Ils peuvent également être transmis par la peau, et plus particulièrement par les pattes. La trichinose est transmise par la viande de porc crue. Parmi les symptômes d’une infestation, on peut observer des troubles digestifs, des gaz intestinaux, un gain de poids ou un ventre distendu aux alentours de la pleine lune, de l’hypoglycémie, de l’anémie ou de l’agitation.

2. VERS PLAT (cestodes) : ténias/vers solitaire (bovin et porcin), échinocoque.

La larve du ténia étant présente dans les puces, une infestation au vers solitaire est en général synonyme de la présence de puces. Les symptômes sont en général des démangeaisons au niveau de l’anus (cela dit un chien qui se frotte le derrière au sol n’est pas nécessairement infecté, il y a bien d’autres explications pour ce comportement), mais on peut aussi parfois observer des diarrhées. Une infestation peut aussi être la cause d’un pelage terne, car le ténia se nourrissant de la nourriture contenue dans l’appareil digestif de votre animal de compagnie, il peut être la cause d’une carence en vitamine B notamment.

3. PROTOZOAIRES : coccidies, giardia.

D’après certaines statistiques, 30 à 45% des chiots de moins de 6 mois seraient porteurs de la giardia, soit 1/3 des élevages, et jusqu’à 100% dans certains refuges. La contamination se fait par voie buccale, soit par l’ingestion d’eau contaminée ou par léchage de surfaces contaminées. Les symptômes sont des diarrhées chroniques ou persistantes et parfois accompagnés de sang, glaires dans les selles, une perte de poids malgré un solide appétit, une carence en vitamines, et ce dû au fait que ces parasites irritent la muqueuse intestinale, provoquant ainsi une malabsorption des aliments. On peut aussi observer un déséquilibre de la flore intestinale et une insuffisance de la sécrétion biliaire.

La coccidiose est aussi beaucoup plus fréquente chez les jeunes animaux que chez les adultes qui y sont en général immunisés. Elle se fait par ingestion du protozoaire soit sur le pelage de la mère par les chiots lorsqu’ils tètent, soit par de la viande crue contaminée, prédation(rongeurs), par contact avec de la volaille parasitée, les excréments d’un autre animal et aussi contact avec de la terre contaminée. Le chiot y développant une immunité grâce au lait maternel, c’est en général au moment du sevrage qu’il est le plus susceptible de l’attraper si son système immunitaire est défaillant. Les symptômes se traduisent par des diarrhées qui peuvent contenir du sang ou des glaires, des vomissements, des troubles nerveux et du développement, y compris un retard de croissance. Chez l’animal adulte, la présence de quelques parasites dans l’intestin est normale, et il n’est nécessaire d’agir que lorsqu’il y a infestation, ce qui se traduit en général par des diarrhées, avec ou sans sang.

LES ETAPES D’UN PROTOCOLE DE VERMIFUGATION NATURELLE

Un système immunitaire sain est très important pour votre animal de compagnie, car un chien ou chat en bonne santé n’attire que peu ou pas de parasites, et parvient à s’en défaire tout seul. C’est la meilleure des préventions.

A. ALIMENTATION

Une bonne santé intestinale commence par une bonne nutrition. L’intestin d’un carnivore nourri d’une alimentation crue équilibrée, n’est pas un environnement idéal pour que des vers s’y développent de manière incontrôlée. La raison est simple : il n’y a pas assez de matière non digérée dans l’intestin pour nourrir une population de vers importante, contrairement à un animal dont l’alimentation contient une grande quantité d’hydrates de carbone, comme dans la nourriture industrielle, ou même des rations ménagères contenant des céréales, des pommes de terre, etc. D’ailleurs, si votre animal est nourri au BARF, raw feeding, ou autre forme d’alimentation de viande et d’os charnus crus, vous avez pu remarquer que leurs excréments sont de bien plus petite taille que ceux d’un animal nourris d’aliments industriels transformés. C’est tout simplement parce qu’ils ont beaucoup moins de matière non digérée à évacuer.

À ce sujet, le Docteur John Whittaker, indique que « les vitamines B et C, ainsi que d’autres facteurs nutritionnels, jouent un rôle important dans la protection des animaux contre les parasites et les maladies. Par exemple, un déficit en calcium, phosphore et magnésium, augmente les risques d’infestation parasitique des vers, alors qu’une alimentation riche en hydrates de carbone augmente les risques d’infection au Balanditium, un gros protozoaire intestinal » (Acres USA, (Dec. 1975, March & April 1975).

B. MAINTENIR UNE FLORE INTESTINALE SAINE

Un environnement intestinal équilibré est la base d’une bonne santé générale. La flore intestinale est liée à de nombreuses conditions de santé, et le type et l’équilibre des bactéries dans l’intestin jouent un rôle important dans la défense contre les micro-organismes et le contrôle de la population des vers intestinaux. La nature est bien faite et la poussée évolutive d’un parasite est de vivre son cycle de vie, en symbiose avec son hôte, pas de le tuer.

Pour maintenir un biotope intestinal en bonne santé, il faut éviter les antibiotiques, les corticoïdes, les vermifuges chimiques. Tous ces produits non seulement détruisent la bonne flore intestinale, mais stockent aussi de nombreuses toxines dans le sang. Surchargés, le foie et les reins ne peuvent plus assurer certaines de leurs fonctions, l’animal ne peut plus gérer les pathogènes normaux et son système immunitaire s’affaiblit.

Ajouter des pré-biotiques et des probiotiques alimentaires contribuera aussi à maintenir le délicat écosystème intestinal de votre chien, ce qui le rendra moins gustatif pour les vers. Les probiotiques sont les gentilles bactéries de la flore intestinale, et ont eux aussi un effet fragilisant sur les vers. Ils aideront aussi votre animal à récupérer, après une infestation.

C. FRÉQUENCE

La question revient souvent à quelle fréquence doit-on vermifuger ? Cela dépend en fait de nombreux facteurs : l’alimentation de l’animal, son état de santé (un animal affaibli est plus vulnérable aux infestations), son lieu et mode de vie (s’il vit beaucoup en extérieur et mange des trucs qui trainent parterre, des excréments d’autres animaux, etc.), ou s’il a des puces.

Les infestations sont dues à l’ingestion des œufs de vers par le biais de fruits et légumes cultivés dans des sols contaminés. Ils peuvent également être transmis par la peau, et plus particulièrement par les pattes. La trichinose est transmise par la viande de porc crue. Parmi les symptômes d’une infestation, on peut observer des troubles digestifs, des gaz intestinaux, un gain de poids ou un ventre distendu aux alentours de la pleine lune, de l’hypoglycémie, de l’anémie ou de l’agitation.

=> LES CAROTTES

vermifuge naturel chien

On a longtemps assumé que c’était l’action mécanique des carottes râpées qui agissait sur les parois de l’intestin, en délogeant les vers. Il semblerait cependant que la vitamine C et le beta-carotène, de puissants antioxydants contenus dans les carottes et le jus, ont aussi une action sur les œufs des vers ronds en particulier. Il n’existe cependant aucune étude sur ce sujet.

Solutions naturelles pour prévenir les vers du système digestif, livré à domicile dans toute la Suisse

Granulés de carotte à hydrater avec de l’eau chaude et ajouter à son repas (pâté, croquettes)
Cliquez ici pour les informations et commande en ligne

Nuturkraft Pro-1 – Granulés aux herbes médicinales
Un mélange d’herbes qui améliore la circulation sanguine, régule l’activité intestinale, empêche la formation de parasites intestinaux et est généralement utilisé pour le nettoyage interne.

Präbiosan cure de probiotiques à faire sur 3 mois, 1 x par année
Cliquez ici pour les informations et commande en ligne

Nourriture humide pour chat et chien d’ANiFit à base de viande qualité consommation humaine
Shop online

En cas d’infestation avérée => il est fortement recommandé de contacter votre vétérinaire qui saura conseiller le traitement adéquat.

Je veux sortir mon poilu de la malbouffe

On entend beaucoup de choses au sujet de l’alimentation de nos animaux qu’on lit sur Internet, par les réseaux sociaux, par nos connaissances… Voici quelques articles et reportages pour aider à comprendre le système cupide auquel nous sommes confrontés. Si vous avez vent d’un article / vidéo enrichissante pour notre communauté, signalez-la moi (info@chloe4paws.com) et je me ferai un plaisir de la partager ici. Le but étant d’informer le plus grand nombre sur la réalité de cette industrie.

Reportage « Quelles croquettes pour nos bêtes? » France 5, 08.10.2017

RTS Les croquettes pour chats pourraient provoquer le cancer
Cliquez ici pour voir

PetFooled, documentaire en anglais sur les dessous de la petfood et les tromperies dont nous sommes victimes en tant que consommateurs

Magazine Bon à Savoir, suisse : les différents aliments pour chat, janvier 2018
Les tests de 2010 et 2018 démontrent que la majorité des croquettes et la moitié des aliments humides disponibles sur le commerce sont surdosés en minéraux, en raison de la basse qualité des sous-produits animaux utilisés lors de leur fabrication. Ce surdosage peut, à long terme, avoir des conséquences néfastes sur la santé de l’animal (lésions rénales, calculs urinaires, transformation du squelette notamment).
https://www.bonasavoir.ch/926249-guide-d-achat-nourriture-pour-chat

Livres

  • Extrait du livre « Un poison nommé croquette » de Jeremy Anso à télécharger ici
    Comprendre les dommages de l’industrie pour mieux s’y adapter.
  • TOXIC Croquettes du Dr Jutta Ziegler
    -> en vente sur amazon
    ** PDF GRATUIT dès votre première commande, contact **
    La vétérinaire allemande Jutta Ziegler s’est penchée sur la composition des croquettes et l’effet de la survaccination de nos animaux. Une livre passionant pour découvrir les dessous de la petfood vu par l’oeil avisé d’un vétérinaire et le partage de diverses expériences qu’elle a vécu au fil de sa carrière.

Je veux sortir mon poilu de la malbouffe

La majorité des propriétaires de chien ont déjà surpris leur animal en train de manger de l’herbe.  Ce comportement est parfaitement normal s’il reste occasionnel.  La plupart du temps lorsque votre chien mange de l’herbe, il vomit peu de temps après. Bien que ce comportement soit normal dans la plupart des cas, nous vous expliquons les raisons pour lesquels votre chien mange de l’herbe et les cas nécessitant votre vigilance.

Des hypothèses variées pour expliquer ce comportement

Plusieurs hypothèses sont avancées pour tenter d’expliquer le comportement du chien qui mange de l’herbe. Voici les principales énoncées par les spécialistes.

Manger de l’herbe : un comportement hérité du loup

Une des hypothèses consiste à penser que le chien aurait conservé ce comportement de son ancêtre, le loup. Carnivore à la base, le loup adapte cependant son régime alimentaire à la région où il vit, à la saison, au type de lieu de vie et à la densité des proies. Il va se nourrir de proies entières, absorbant le tube digestif et son contenu. S’il s’agit d’une proie omnivore, le loup va donc également ingérer les herbes et baies présentes dans l’estomac de l’animal. Le chien aurait conservé ce besoin d’inclure l’herbe dans son régime alimentaire.

Manger de l’herbe pour se faire vomir

Il arrive également que le chien mange de l’herbe et vomisse juste après. L’animal va se mettre à ingérer une grande quantité d’herbe sans la mâcher. Si vous observez attentivement votre compagnon, vous verrez qu’il recherche une sorte d’herbe en particulier : le chiendent. Il s’agit d’une espèce riche en fibres, indigeste et irritante pour l’estomac. Le chien la consomme donc dans le but de se faire vomir et de se soulager en cas de gêne ou de douleur au niveau de l’estomac.

Faut-il s’inquiéter ?

Vomissements occasionnels ou récurrents ?

Si votre chien mange de l’herbe de manière occasionnelle pour se faire vomir, vous ne devez pas vous inquiéter. Par contre, si ce comportement tend à devenir excessif, il doit constituer un signe d’alerte. Il pourrait en effet cacher une pathologie sous-jacente, plus ou moins grave telle que :

  • Un trouble digestif (intolérance alimentaire, présence d’un corps étranger…)
  • Une maladie métabolique touchant les reins, le pancréas…
  • La présence de parasites au niveau du système digestif (vers intestinaux…)

Et si mon chien mange tout ce qu’il trouve ?

Si, outre sa consommation d’herbe, votre chien ingère toutes sortes de substances alimentaires non nutritives telles que de la terre, du sable, des cailloux, voire des matières fécales, il pourrait souffrir de pica. Il s’agit d’un trouble du comportement alimentaire qui peut relever de l’ordre médical et/ou comportemental.

De multiples causes peuvent être à l’origine d’un pica. Il peut s’agir d’un régime alimentaire déséquilibré, composé exclusivement de viandes et pauvre en fibres. Pour éviter ce genre de problème, il est important de fournir à votre animal une alimentation équilibrée, à base de pâtées et de croquettes pour chien de qualité et à base d’ingrédients naturels.

Quand consulter un vétérinaire ?

L’observation régulière de votre fidèle compagnon doit vous permettre de distinguer un comportement qui est normal d’un qui ne l’est pas. Si votre chien consomme beaucoup trop d’herbe, si l’ingestion est associée à des vomissements suspects (présence de sang, d’éléments non comestibles…) ou s’il présente d’autres symptômes, consultez votre vétérinaire.

Outre la fréquence d’ingestion, surveillez également le type d’herbe que votre chien mange. Il ne faut pas qu’elle ait été traitée par des pesticides ou des fertilisants. La plupart des produits d’entretien pour pelouses indiqueront s’ils sont dangereux pour les animaux.

Il est important de savoir que cette tendance à manger de l’herbe n’a en fait aucun effet sur le parasitisme contrairement à ce que l’on peut croire, le chien se purge en mangeant de l’herbe pour se soulager occasionnellement s’il a des vers digestifs mais cette action n’a aucun effet « vermifuge ».

Gardez à l’esprit qu’il existe de nombreuses raisons qui peuvent pousser un chien à manger de l’herbe. Restez vigilant pour détecter un excès.

Aliments recommandées

Cure 3 mois avec un probiotique naturel de qualité : Präbiosan
Cliquez ici pour les détails et commande en ligne

Nuturkraft Pro-1 – Granulés aux herbes médicinales
Un mélange d’herbes qui améliore la circulation sanguine, régule l’activité intestinale, empêche la formation de parasites intestinaux et est généralement utilisé pour le nettoyage interne.

Je veux sortir mon poilu de la malbouffe